Le gel hydroalcoolique, une solution efficace pour l’hygiène des mains

Conseils, Avis, Guide Santé

Gel desinfectant

Destiné initialement à un usage médical exclusif, le gel hydroalcoolique est de plus en plus prisé du grand public. Cette solution constitue, en effet, une excellente alternative pour se désinfecter les mains. Elle contribue ainsi à  éviter la contamination des bactéries, des virus et des champignons.

Le gel hydroalcoolique : c’est quoi d’abord ?

Le gel hydroacloolique est un mélange d’eau et d’une substance active comme l’alcool éthylique (éthanol), l’alcool propylique ou bien l’alcool isopropylique. Cette solution, qui compose le gel hydroalcoolique d’environ 60 à 70 %, agit comme un puissant antibactérien. Ce qui fait de ce produit est un excellent désinfectant pour les mains.

On utilise généralement le gel hydroalcoolique dans les endroits, avec beaucoup de fréquentations avec le public, où les risques d’infection sont grands. Cela a pour but réduire les risques de transmission des infections en tuant les microbes. Afin d’être sûr que le gel agit efficacement, il faut l’utiliser sur des mains propres et sèches.

Quand utiliser le gel ?

Le gel hydroalcoolique est utilisé :

  •  en milieu hospitalier, après contact avec une personne malade pour prévenir ainsi les maladies nosocomiales.
  • lorsqu’il y a de grands risques de propagation de virus et de bactéries. C’est notamment le cas après avoir éternué ou être allé aux toilettes.
  • dans les lieux où le contact humain est très important afin de se prémunir des maladies comme la grippe ou la gastro-entérite : dans les transports en commun, dans les centres commerciaux…
  • partout où il n’y aura pas de point d’eau et de savon.

Comment bien le choisir ?

Il est strictement recommandé de choisir un gel hydroalcoolique 1 l conforme aux normes en vigueur. Ces normes garantissent, en effet, l’efficacité antiseptique, antibactérienne ou antifongique d’un produit lorsqu’il est utilisé en médecine humaine. La norme NF EN 14476 atteste notamment de la qualité du produit en tant qu’antiseptique et désinfectant. Un produit avec cette étiquette sera efficace contre de nombreuses souches virales. Sinon, la norme NF EN 1275 concerne l’activité fongicide du produit, tandis que les normes NF EN 1040 et NF EN 1500 garantissent les propriétés antibactériennes. La concentration en alcool doit aussi être prise en compte. Elle doit être comprise entre 60 et 70 %. Si c’est en mg/g, la fourchette est de 520 à 630 mg/g.,À noter que toutes ces informations doivent figurer sur l’étiquette du produit. En outre, il faut privilégier les gels hydroalcooliques 1 litre sans bisphénol A. La présence de ce composant peut, en effet, produire des effets néfastes sur la santé.

Bon à savoir

Un gel hydroalcoolique a une validité moyenne estimée à 3 mois d’utilisation. Cette date dépassée, il est nécessaire de renouveler le produit. Ce désinfectant ne substitue pas le lavage des mains à l’eau et au savon. Il ne fait que diminuer les risques de transmission de bactéries. D’ailleurs, après 3 utilisations du gel, il faut se laver les mains à l’eau et au savon. Ce gel ne doit pas être utilisé si la peau est irritée ou si elle présente des plaies et des lésions. Son efficacité est également réduite si les mains sont sales ou mouillées.